principles-ayurveda

Lorsqu’on demande à des Indiens retraités le secret de leur forme, leurs réponses sont en général identiques : il n’y a pas de secret. Voici 5 principes à respecter…

Mangez

J’imagine qu’il ne vous viendrait pas à l’idée de mettre une eau pleine de calcaire dans votre fer à repasser? Pourtant, la plupart des gens ne savent pas manger. On mange n’importe quoi, n’importe quand. Des études prouvent que le gens du sud vivent en moyenne 10 ans de plus que les parisiens. L’explication se trouve dans la différence de régime alimentaire. En plus de vivre plus longtemps, notre alimentation influence notre moral, nos capacité intellectuelles, notre transit, notre sommeil… Le but n’est pas de vous dire de manger 5 fruits et légumes par jour, mais seulement de vous sensibiliser sur l’importance de l’alimentation. Vous avez accès a toutes les informations possibles grâce à Internet, alors renseignez-vous sur les bienfaits d’un régime méditerranéen par exemple.

Eliminez

Il est admis en médecine que le corps humain possède 5 émonctoires (organe ou système destiné à éliminer les déchets de l’organisme) :

– le système digestif ;

– le système urinaire ;

– le foie ;

– les poumons ;

– la peau.

Oui, la peau, le plus grand organe du corps humain. Les Indiens lui accordent beaucoup d’importance.

Comment la peau élimine-t-elle les déchets de l’organisme?

Vous avez deviné, le fait de transpirer régulièrement permet d’éliminer des toxines qui ne peuvent l’être par les autres émonctoires. Lorsqu’on ne transpire pas, les canaux par lesquels la sueur s’évacue ont tendance à « s’encrasser ». C’est un cercle vicieux, la peau accumule ensuite des déchets, perd en qualité… Et les femmes se retrouvent avec une belle peau d’orange. Les Indiens ont également tendance à proscrire les crèmes (ils utilisent des huiles essentielles) qui ont également pour effet de « boucher » les canaux.

Voici encore une bonne raison de faire du sport. Un hammam de temps en temps peut également être une bonne option pour les moins courageux…

Bougez

La vie, c’est le mouvement! Vous vous êtes sans doute déjà demandé comment est-ce que l’ostéopathe fait pour sentir une vertèbre bloquée? La réponse est simple, il essaye de la faire bouger! Si elle ne bouge pas, des manipulations peuvent lui permettre de retrouver sa mobilité.

La stagnation empêche les échanges, que ce soit à l’échelle d’une cellule ou de notre corps. Un lac pollué est condamné à le rester, la rivière au contraire peut retrouver sa pureté grâce au courant si on arrête d y jeter des déchets.

Notre corps est génétiquement programmé pour bouger et n’aime pas la sédentarité.

Pour répondre a ce besoin naturel, les indiens pratiquent le yoga, mais n’importe quelle activité physique est également bénéfique.

Respirez

Réciproque du principe précédent, une bonne respiration est essentielle pour assurer d’une part l’oxygénation de nos organes, mais aussi pour favoriser la circulation des fluides présents dans notre corps (75%). Aujourd’hui, la plupart des gens ne savent pas respirer. Les hommes bombent le torse pour paraitre plus virils, les femmes rentrent leur ventre, nous sommes stressés…

Tout cela a une conséquence : notre diaphragme fonctionne mal. Le diaphragme est un muscle qui sépare la cavité abdominale de la cavité thoracique. A la manière d’un piston il descend pour créer un appel d’air dans nos poumons lorsqu’on inspire, et remonte lorsqu’on souffle. Il est donc à l’origine de changements de pression essentiels entre le thorax et l’abdomen. Ces changements de pression permettent aux fluides (sang, lymphe…) de remonter vers le coeur.

De plus, cela maintient du mouvement au niveau cellulaire, à distance du diaphragme. Si vous appuyez sur une seringue remplie d’eau, la pression augmente et se répercute à l’extrémité de la seringue pour expulser l’eau. C’est le même principe avec le diaphragme, bien que l’on ne soit pas aussi rigide qu’une seringue, la moindre cellule de notre corps ressent ces variations de pression et en a besoin pour faciliter ses échanges avec le milieu extra-cellulaire.

Enfin, le fait de respirer correctement brasse nos viscères et facilite le transit. Oui mesdemoiselles, arrêtez de rentrer le ventre, respirez correctement et il y a des chances que votre constipation chronique disparaisse.

Alors comment respirez correctement? Apprenez la respiration abdominale! Au yoga, chez un sophrologue ou même sur internet, peu importe, mais apprenez à respirer avec votre ventre!

Dormez

Tout le monde sait qu’il est important de bien dormir (renforcement du système immunitaire, mémoire, régénération tissulaire…)

Les indiens admettent que l’on peut séparer les humains en trois catégories : Patta, Kapha et Vata. Ils préconisent une durée de sommeil différente selon notre catégorie.

Comprenez que le sommeil est quelque chose de très personnel. Même si votre voisin peut se contenter de 5h de sommeil, vous avez peut-être besoin de 9h.

La règle est simple : êtes-vous fatigué lorsque vous vous réveillez le matin?

Si oui, accordez vous quelques minutes de sommeil supplémentaire jusqu’ à trouver votre durée de sommeil idéale pour être en forme.