lions head

Deux années en arrière, j’écrivais que je voyageais pour rencontrer de nouvelles cultures, en apprendre plus sur les médecines alternatives, apprendre l’anglais, sortir de ma zone de confort… ce qui est toujours un peu vrai.

Mais, à moins de tout quitter une deuxième fois et de repartir en voyage vers l’inconnu avec mon sac à dos, ce qui n’est pas prévu, j’ai conscience que mes voyages ne seront plus jamais ce qu’ils ont été.

Continue reading