Il n'y a pas que l'ostéopathie dans la vie

"Whenever you find yourself on the side of the majority, it is time to pause and reflect."

A propos…

Etienne, 27 ans.

Métier : Ostéopathe.

Ce que j’aime (ou comment j’occupe mon temps/qu’est-ce qui me rend heureux) : Soigner des gens, faire des expériences, passer du temps avec mes amis, discuter avec des gens passionnés, faire du sport, voyager, lire, écrire, la nature, les optimistes, les curieux… et plein d’autres trucs.

Ce que j’évite : La télé, les embouteillages, passer du temps avec des gens fermés d’esprit, les fastfoods, la pollution, la condescendance, le pessimisme, les guêpes… et quelques autres trucs.

Objectifs du blog :

Vous partager : 

Des connaissances en lien avec mes centres d’intérêts. En gros: la santé, l’ostéopathie, le sport, le voyage, le développement personnel…

Des réflexions : en espérant vous faire réfléchir en retour.

Des expériences : Je suis le sujet principal de mes expériences. Vous risquez de me trouver un peu bizarre parfois 🙂

Vous inspirer.

Cela donne beaucoup + de valeur à ma vie que des euros.

Mon engagement : Penser-Faire-Dire. Être cohérent.

Booster votre évolution :

Écrire des articles et recevoir vos feedback me permet d’évoluer moi-même beaucoup plus rapidement qu’en restant dans mon coin. Mes articles suivent mon évolution, je ne changerai rien à ce que j’ai déjà écrit. Mais ce que j’écris risque de changer. Grâce à vous notamment. Merci par avance pour vos réflexions/commentaires que vous partagez en retour !

Ma vie :

Je viens d’un petit village du département de l’Ain (01). J’ai passé mon enfance à jouer dans les champs, faire du vélo avec mes amis, construire des cabanes dans les arbres, chasser les oiseaux/chats/lapins avec mon lance-pierre…

Sinon j’allais à l’école. Jusqu’au collège, ma classe était composée de 8 élèves.

J’ai ensuite quitté ma campagne et la maison familiale à l’âge de 13 ans pour intégrer le « centre de formation » de la JL Bourg Basket.

A 15 ans, je savais déjà que je ne pouvais pas devenir pro.

Je suis quand même resté au centre jusqu’à mes 18 ans car j’aimais beaucoup le basket et le rythme « sport-études ».

Le manque d’humanisme et de communication de la part de certains coéquipiers/entraîneurs m’ont cependant définitivement convaincu de quitter le milieu du basket de « haut niveau » à la fin du Lycée.

En parallèle, des rencontres et des entorses récurrentes de cheville m’ont fait connaître une profession qui allait devenir la mienne.

Septembre 2007, j’arrive à Lyon et commence mes études d’ostéopathie. Je redeviens alors un bon élève. Sur la centaine d’examens que j’ai pu avoir pendant ma scolarité, je n’ai jamais eu une seule note en dessous de la moyenne.

Je fais aussi des stages en dehors des cours dans différents milieux sportifs : Foot, rugby, boxe, danse, basket…

A côté de tout ça, je travaille (beaucoup) et suis aujourd’hui persuadé que ces « jobs étudiant » m’ont autant formé que l’école. Pendant toutes mes vacances scolaires et certains soirs, je suis: employé de banque (CIC), sur des chantiers (Vinci), au ménage (en intérim), barman (MamaShelter), sur des évènements (BlackBerry, mariages…)

J’ai aussi eu un poste de brancardier pendant deux étés (2010 et 2011) à l’hôpital femme-mère-enfants de Lyon (HFME) aux côtés d’enfants malades. (Expérience professionnelle/émotionnelle la plus riche de mes années étudiantes)

Je ressens également énormément de gratitude pour avoir travaillé et m’être ouvert l’esprit au Conservatoire National Supérieur de Musique de Lyon pendant plus de trois ans, soirs et weekend.

Juin 2012, j’ai la chance de commencer à exercer en tant qu’ostéopathe dans 2 cabinets en banlieue de Lyon. Un grand Merci public à Marjolaine et Romain pour m’avoir fait confiance aussi tôt (22ans). La même année, j’écris et soutiens mon mémoire de fin d’étude. Sujet: Stress et techniques viscérales…

16 mois plus tard, ma soif de découverte/challenge/d’apprentissage… atteint son apogée. Je me lance ainsi dans ce qui restera surement l’expérience la plus enrichissante de ma vie : une année de voyage autour du monde. (Ce lien = quelques photos du voyage et de moi-même pour ceux qui ne me connaissent pas.)

Je m’envole le 14 Octobre 2013, seul, sans itinéraire précis, en faisant confiance au destin.

Emirats Arabes, Inde, Thaïlande, Laos, Cambodge, Malaisie, Singapour, Hong-Kong, Indonésie, Australie, Nouvelle-Zélande, Chili, Bolivie, Pérou, Equateur, Colombie.

Je rentre en Europe en septembre 2014 et termine mon voyage par un road trip de 5500 Km en autostop à travers l’Europe… (Suisse, Allemagne, Hollande, Danemark, Suède)

Beaucoup de rencontres (Voyageurs, chamans, guérisseurs, locaux, expatriés…) changerons progressivement ma vision de la vie et de la santé au cours de cette année de voyage en sac à dos.

Je rentre en France le 27 Octobre 2014.

Depuis cette date, je retravaille dans le cabinet où j’ai débuté (Heyrieux, 38540).

Je vis à Lyon.

Mes activités du moment en dehors du cabinet:

  • J’apprends la méditation.
  • Je ressors mon sac à dos et voyage dès que je peux.
  • J’expérimente des programmes sportifs pour mieux connaître mon corps.
  • Je donne des conférences
  • J’essaye de lire un livre par semaine et dormir 8h par nuit.
  • Je crée du contenu sur ma chaîne instagram
  • J’écris des articles.

4 Comments

  1. Yes belle présentation!

    C’est inspirant la manière de présenter tout ça 😉
    Je réfléchis aussi au voyage, mais en liant le personnel et le professionnel. À voir.

    Que penses-tu de: Penser, faire, dire. Ou faire, dire, penser. C’est parfois le meilleur moyen de ne pas trop remettre au lendemain.

    Enjoy ton crossfit, prend des photos, c’est cool après quelques mois 🙂

  2. Faire-dire-penser! C’est un schéma que je connais assez bien 🙂
    Pour le blog, j’essayerai de respecter le « penser-dire-faire » ( + cohérent)

    Yes je prendrai une photo pour illustrer l’article sur cette méthode d’entraînement 🙂

    A + julien, merci pour tes articles!

  3. Une vraie rencontre avec ce jeune homme hors du commun, un vrai sens intuitif, beaucoup de talent et une réelle conscience de soi et des autres, bref un cocktail étonnant et un échange épatant. Étienne confirmera que d’une part les voyages forment la jeunesse et que d’autre part la chance ne sourit qu’aux esprits préparés 😃

    • Merci Stéphane!
      Rencontrer des patients comme vous m’apporte également énormément!
      Vous incarnez ce que j’aimerais voir de + en + à l’avenir:
      des patients qui osent se poser des questions, qui prennent soin de leur santé (physique-mentale-spirituelle…) et qui évoluent constamment.

      Merci 🙂

      A bientôt!

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*